Croquelismots

Croquelismots

Rose trémière

Dessin "Hostas au jardin" Eric Ruelle.

 

La rose trémière,

 

Celle de la maison de mon père.

Celle que je m'épuise à tenter de faire pousser,

peignant un rideau jaune et rouge au bord de la piscine.

 

La rose trémière,

Celle omniprésente du village de Puycelsi,

nid d'aigle fleuri.

 

La rose trémière,

La rose lumière.

Majestueuse, droite et tenace.

Celle bien ancrée qu'on ne peut déraciner.

 

Celle qui se laisse désirer.

Mais qui, une fois plantée,

prolifère chaque année.

Par ondée.

 

Rose pâle, blanche pure,

Jaune éclat, mauve guimauve,

Violet soutenu, rouge magenta,

Fushia Lacroix.

Je les aime toutes.

 

La rose trémière s'élève

en un cordon coloré et harmonieux.

Je me rêve grimpant sur ses fleurs,

comme le haricot magique.

 

Je me rêve fée clochette,

baladant mes ailes dorées,

d'étage en étage.

 

Je me rêve libellule,

posée, apaisée,

dans ses bras robustes.

 

Rose trémière,

Je sens la chaleur de la pierre calcaire

qui t'épanouit.

 

Je sens la ronce qui souffre,

de ne pouvoir t'asservir.

 

Je sens sur toi les yeux émerveillés,

des touristes.

Et me voilà devant toi, ébétée.

Partout te voir te faufiler.

 

Rose trémière,

Très mienne ou très mièvre.

Ma rose en terre.

Ma rose entière.

 

Au fait, avais-je bien arrosé les graines?

 

Elisabeth Freund-Cazaubon                                                                        

 

 

 

 

 

 



10/02/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres