Croquelismots

Croquelismots

OCT 2017 - Croquelismots au salon du livre de Gaillac pour Nathalie Paz

 

Elisabeth Freund-Cazaubon et Nathalie Paz

 

Interview express de Nathalie Paz, auteur régional qui présente ses deux romans au salon du livre de Gaillac les 7 et 8 octobre.

 

Place d’Hautpoul Gaillac, je pénètre dans l’univers du livre. A l’entrée quelques prospectus offerts. Je me retrouve avec le festival européen du cinéma dans une main et la programmation culturelle de la ville dans l’autre. Plusieurs toiles de tentes blanches sont installées et forment comme un petit village touareg au milieu du désert. Le soleil est là. Je fais le tour des stands guettant les photos des auteurs qui se succèdent. Je remonte les allées. J’ai l’impression d’enfiler des perles sur un élastique, les unes après les autres, de différentes couleurs, de différentes textures. Coin des auteurs régionaux, je la vois. Ses cheveux de jais et son sourire éclatant. Généreuse comme toujours, elle a concédé à son voisin et ses cartes postales les ¾ de la table. Bonheur des retrouvailles.

 

Le salon du livre de Gaillac est ton premier salon du livre, comment vis-tu cette nouvelle expérience ?

Oui c’est effectivement mon premier salon du livre et je suis ravie. Il fait beau, il y a beaucoup de monde. C’est l’occasion de pas mal de rencontres et c’est très agréable. Malgré les quelques calages de ce matin au démarrage j’ai rapidement trouvé ma place !

 

Tu as publié deux romans Insomnies et Disparue, peux-tu nous parler de ces ouvrages ?

Ah cela va être compliqué ! J’ai beaucoup de mal à parler de mes livres. Je crois que ce sont mes lecteurs qui en parlent le mieux. J’ai eu des commentaires vraiment attachants et enthousiasmants sur Amazon, le site où ils sont en vente. A propos de Insomnies : « A acheter sans hésitation », « A lire et à relire », « Ce roman se dévore, le style est fluide et les personnages attachants. Il donne envie de découvrir le Tarn après l’avoir lu »… Le premier se déroule effectivement dans le Tarn et fait la part belle à cette région. Trois personnages vont s’y croiser, deux hommes et une femme, trois destins qui vont se mêler. Le dernier « Disparue » est un vrai roman à intrigue avec le personnage de Jeff enquêteur pour une célèbre émission de télé réalité. Mais chut ! Le mieux est de l’acheter pour vivre l’intrigue pleinement.

 

Ces ouvrages ont été publiés au mois de juillet chaque année (en 2016 pour Insomnies et 2017 pour Disparue), il y a quelque chose de particulier qui t’attache à ce beau mois d’été ?

Elle rit.

Non en fait c’est parce qu’à ce moment-là j’ai fini les galas de danse et du coup j’ai plus de temps pour l’écriture. Le premier livre cela fait dix ans que je travaille dessus. J’ai d’ailleurs chez moi encore des ébauches d’autres livres non publiés. Ils ont tous par contre déjà un titre ! En fait j’attends l’inspiration. Je démarre, j’évolue, j’ai d’autres choses à dire …

 

Cela fait donc plusieurs d’années que tu écris des romans. Qu’est-ce qui a motivé le passage au stade de la publication ?

Une opportunité. Un concours que j’ai gagné sur Amazon avec les publications sous format kindle au départ. Le petit coup de pouce qui permet d’avancer.

 

As-tu de nouveaux projets ? De nouveaux livres qui fleuriront au mois de juillet 2018 ?

Oui ! Un livre pour enfants. Et certainement un nouveau roman pour 2018.

 

Un livre pour enfants ! Tu attises notre curiosité. Comment es-tu passé du roman pour adultes au monde des livres jeunesse ?

Une envie. J’avais dessiné des petits personnages et créé une île. Tout un univers autour d’une île mystérieuse.  En fait depuis toute petite j’ai toujours imaginé, rêvé des mondes. Cela me permettait de vivre ailleurs. Avec ce projet je les fais apparaître dans le « ici et maintenant ».

Je vais essayer de sortir cet ouvrage pour les fêtes de fin d’année. Une belle idée cadeau à partager.

 

Et nous serons au RDV pour découvrir ce nouvel univers ! En attendant je vais me plonger dans « Disparue », j’ai mon exemplaire dédicacé !

 

Pour en savoir plus sur Nathalie Paz et son monde de création en tant qu’auteur, retrouvez-là sur sa page Facebook « les mots qui dansent » et au Salon du Livre de Gaillac jusqu’à demain.

 

Elisabeth Freund-Cazaubon

Croquelismots soutient les artistes locaux !

 

 

 



07/10/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres