Croquelismots

Croquelismots

L'herbe fraîchement coupée

L’herbe fraîchement coupée,

A l’odeur des roulades enfantines.

L’herbe fraîchement coupée,

A les couleurs des pantalons tâchés.

Vert épinard ou vert anis, vert pistache ou vert menthe à l’eau.

 

L’herbe fraîchement coupée,

A les rires du pays lointain.

L’herbe fraîchement coupée,

A effacé les dizaines d’années.

Vert malachite ou vert empire, vert perroquet ou vert Véronèse.

 

L’herbe fraîchement coupée,

A la caresse des moments vrais.

L’herbe fraîchement coupée,

A les parfums de Nature libérée.

Vert tilleul ou vert prairie, vert lichen ou vert printemps.

 

L’herbe fraîchement coupée,

A la magie des déjeuners sur l’herbe.

L’herbe fraîchement coupée,

Annonce les boutons de pivoine.

Vert amande ou vert absinthe, vert pomme ou vert citron.

 

L’herbe fraîchement coupée,

Se compare à la mare,

L’herbe fraîchement coupée,

A le roulis du hamac installé.

Vert canard ou vert grenouille, vert sinople ou vert opaline.

 

L’herbe fraîchement coupée,

Attend les longues soirées d’été.

L’herbe fraîchement coupée,

A la sagesse de la volupté.

Vert émeraude ou vert espoir, vert-de-gris ou vert d'eau.

 

Le gris de l’hiver,

A délaissé son teint blafard.

Pour embrasser le feuillage verdoyant.

Les dégradés de vert,

Laissent respirer la sève.

 

Papillons virevoltant.

Bruissement dans la tête.

Frémissement dans le cœur.

Tendresse du renouveau.

 

L’herbe fraîchement coupée.

A l’odeur des roulades enfantines.

 

Elisabeth Freund-Cazaubon

 

 

 



15/04/2018
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres