Croquelismots

Croquelismots

Oeil de Lune

Oeil de Lune

 

La pleine lune du 25 décembre surplombe la terre.

Le créateur par son oeil de lumière contemple son oeuvre.

Les arbres du parc sont radiographiés.

Ils ont changé de nature.

Le chêne devient arbre corail.

Déployant ses multiples vaisseaux sanguins dans la nuit claire.

Son tronc telle une colonne vertébrale,

S'enfonce dans le sol,

Laissant circuler l'air jusqu'au poumon de la terre.

 

Le platane, tantôt chandelle chinoise de feu d'artifice,

Tantôt abris de lucioles,

Laissant son écorce phosphorescente dessiner des tâches vierges.

Le tilleul devient muguet.

Le marronnier prend des airs de tête de "pastanargue".

Les pins noirs d'Autriche semblent des palmiers tropicaux.

 

Infiniment petit.

Je me sens insecte admirant la blancheur lunaire d'en bas.

Espérant le salut.

Monde aquatique. Je suis dans un bocal qui prend vie.

La nuit a oublié d'être froide.

 

Le monde s'inverse, s'ajuste à dame Lune.

La boule de buis m'apparaît soudain comme le dos d'un dinosaure.

Confins de la vie.

Tout se mélange.

Le temps recule.

Deux arbustes courbent l'échine.

Saluant la déesse lunaire.

 

Infiniment grand.

Et si ce soir la lune était fenêtre.

Et si ce soir la lune était ouverture.

Rondeur parfaite.

J'imagine un oeil bienveillant,

Regardant par ce petit trou de serrure.

Mettant en lumière,

L'intérieur des choses.

Introspection.

 

Ce soir le verbe s'est fait chair.

La lune vient à notre rencontre.

Le cèdre rouge n'a pas eu le temps de prendre, 

sa couleur argentée en vieillissant.

Infini.

Ce soir je suis allée à la rencontre du Tout.

 

Elisabeth Freund-Cazaubon

 

"rendez-vous de pleine lune de Noël"

 



26/12/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres